Home / Sport auto / Al-Attiyah et Peterhansel concèdent la défaite à Sainz

Al-Attiyah et Peterhansel concèdent la défaite à Sainz

Al-Attiyah et Peterhansel ont tous deux fait leur entrée en tête de Sainz lors de l'avant-dernier essai alors que l'Espagnol ouvrait la scène, et ils sont maintenant assis à un peu plus de 10 minutes à la dérive.

Vendredi, le dernier test Haradh – Qiddiya devait être disputé sur 374 km, mais la construction de gazoducs sur la route a contraint les organisateurs à réduire la spéciale chronométrée à 166 km.

Et bien que le directeur du rallye, David Castera, ait déclaré qu'il pensait que la phase finale pourrait encore rattraper les concurrents, ni Al-Attiyah ni Peterhansel ne voient Sainz perdre son avance.

"Non, ce n'est pas possible", a déclaré le conducteur de Toyota, Al-Attiyah, lorsqu'on lui a demandé s'il pouvait encore réviser Sainz.

"Hier, nous avons perdu beaucoup de temps, nous avons fait une erreur, et je savais que nous avons perdu le Dakar, car faire une grosse erreur, la navigation, ça coûte cher.

"Mais d'accord, je suis très heureux, vous savez – d'avoir Carlos demain gagnant, [je serai heureux] pour lui, il a fait du très bon travail.

"J'ai essayé de remporter ce Dakar, la première édition ici en Arabie Saoudite, mais bon, je suis content de courir avec Carlos, avec Stéphane, ce sont quelques-uns des meilleurs pilotes ici à Dakar.

"Demain, c'est une étape courte, la moitié de l'étape est annulée. Demain, notre objectif est d'attraper Stéphane, [il est] à seulement six ou sept secondes [derrière]. Le [Mini] buggy est vraiment assez rapide ici en Arabie Saoudite."

Lire aussi:

Peterhansel a déclaré qu'il se contenterait d'un podium compte tenu du contexte de son changement de copilote tardif – sa femme Andrea ayant dû céder le rôle à Paulo Fiuza pour des raisons de santé.

"Quatre étapes remportées dans cette édition et c'est un bon résultat, mais pas si bon pour le général [classement]", a déclaré Peterhansel.

"Mais pour moi ça va. Je suis très content car avant de commencer, je n'étais pas sûr de pouvoir monter sur le podium, avec le changement de dernière minute d'un nouveau copilote."

Comme il s'attend à être plus lent qu'Al-Attiyah vendredi étant donné que sa Mini sera la première voiture sur la route, Peterhansel admet qu'il peut être difficile de combler l'écart de six secondes avec le Qatar.

Mais cela reste la cible, et en attendant le 13 fois champion de Dakar encouragera Sainz – avec qui il a été coéquipier pour chacune des six dernières éditions du marathon.

"Carlos est très rapide. Il a une grande vitesse", a déclaré Peterhansel.

"Lucas [Cruz, copilote de Sainz] a fait quelques petites erreurs de navigation, je pense moins que nous, et c'est pourquoi ils sont devant.

"Nous avons fait un excellent travail dans l'équipe, de nombreux tests, nous avons partagé beaucoup d'informations et nous avons beaucoup travaillé ensemble et très bien, et c'est la raison pour laquelle je suis heureux, même si je ne peux pas gagner."

"Nous sommes très proches depuis les années Peugeot [2015-18] et c'est très agréable d'être coéquipiers."

Source

About Manscup

Lire aussi

Les pilotes de Cadillac sont sûrs de pouvoir défendre l'héritage de la marque Rolex 24

La Cadillac DPi-VR n'a pas été battue dans le classique 24 heures sur 24 du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *